Découverte entre 1867 et 1883, cette villa gallo-romaine, située derrière l'église de la commune de PLASSAC, est un des rares vestiges de cette époque en territoire Blayais. Les vestiges de cette villa reposent sur des fondations datant de la première moitié du 1er siècle. Actuellement, 17 salles sont dégagées, dont 5 sont ornées de mosaïques polychromes. Ces fouilles sont visibles toute l'année. Pour profiter pleinement de la visite, il vous est conseillé de visiter le musée (de l'autre côté de la rue), dans lequel tout y est raconté et exposé.


Sans doute une autre citadelle, celle que représente le Centre Nucléaire de Production d'Électricité du Blayais. Ce site EDF, de 4 tranches nucléaires (4 réacteurs permettant de produire chacun 900 MW électriques), est le plus important site industriel du nord Gironde. La production annuelle d'électricité équivaut à 5% de la consommation nationale, et 1,5 fois la consommation de la région Aquitaine. Le tourisme industriel y est permis, car le CNPE du Blayais vous y accueille toute l'année, soit pour une visite du centre d'accueil, soit pour la découverte des installations (sur RdV : 05.57.33.30.30).


N'oublions pas nos grands ancêtres. Ne manquez pas d'aller voir la grotte préhistorique de Pair-non-Pair. Pas nécessairement très étendue, elle fut découverte en 1881. Entièrement ornée de chevaux, bouquetins, cervidés et mammouths, elle est datée de 25 000 ans avant J.C. Classée par la caisse nationale des monuments historiques, elle se visite toute l'année.

Pour s'y rendre : à 15kms de Blaye, après Bourg sur Gironde, sur la commune de PRIGNAC et MARCAMPS. (05.57.68.33.40)


Amateurs de châteaux, vous pourrez vous rendre au Château du BOUILH à 20 kms de BLAYE (bâtisse hors du commun dans la région nord Gironde). Construit pour y accueillir le roi Louis XVI, les extérieurs sont accessibles toute l'année et font l'objet de belles promenades. Les intérieurs sont ouverts également aux visites guidées, de Juillet à Septembre. (05.57.43.01.45)


Si une ballade sur la Gironde vous tente, deux moyens s'offrent à vous. Le premier, moins poétique, consiste à prendre le bac; mais le second, vous fera découvrir la Gironde d'une manière plus authentique. Les gabares gréées de voiles, qui naviguaient sur la Gironde, servaient à assurer le transport de toutes marchandises.

Ces gabares, même si elles portent le même nom, n'ont rien de commun avec celles qui descendaient la Dordogne autrefois. En effet, ces dernières, non munies de voiles (et ancêtres du rafting), servaient, avant tout, à descendre vers Libourne des stères de bois, venant du Cantal ou de la Corrèze. Ce bois, surtout du chêne, au tanin développé, était utilisé dans la confection des barriques.

En saison uniquement : contacter l'office de tourisme de Blaye (05.57.42.12.09) ou celui de Bourg sur Gironde (05.57.68.31.76)