La Gironde, fait partie de l'un des estuaires les plus majestueux d'Europe. Bornée par le phare de Cordouan à son embouchure et par le bec d'Ambès où l'on trouve le confluent de la Garonne et de la Dordogne, la Gironde mesure quelques 75 kms de long.

Chargé d'histoire, l'estuaire fut par le passé très fréquenté à l'époque fastueuse du Port de Bordeaux, appelé alors "Port de la Lune",  en raison de sa disposition en arc de cercle. La grande histoire de Bordeaux s'est écrite du XVII siècle jusqu'au milieu du XXème, au temps de l'expansion du commerce colonial. L'histoire bascula avec l'apparition de ports spécialisés et la fin des grands paquebots.

Aujourd'hui, le développement des moyens terrestres et la navigation particulière dans le chenal de la Gironde, soumise aux marées, ont conduit les armateurs à assurer le fret vers d'autres zones portuaires. Les seuls trafics résiduels se situent sur les ports de Bassens, Pauillac, le Verdon, et Blaye.

Le port de Blaye est connu depuis les Romains. Son trafic en 1871 représentait 41468 tonneaux/an. L'activité actuelle du port de Blaye est essentiellement axée sur les céréales.


Au delà de cette activité économique, l'estuaire est avant tout un fleuve vivant. D'une part alimenté par les rivières Dordogne et Garonne en eau douce, issues respectivement du Massif Central et des Pyrénées, la Gironde est soumise aux marées de l'Atlantique. Sans cesse brassée par cette alternance, l'eau saumâtre est chargée d'alluvions. La faune y séjournant fait l'objet d'une pêche artisanale.
Pour les amateurs, je vous conseille d'aller visiter le site du Conservatoire de l'Estuaire. Très bien documenté et construit il vous apportera beaucoup d'information.

la lamproie

Ce n'est pas un poisson car elle n'a pas de colonne vertébrale mais une corde et sa bouche est une grande ventouse recouverte d'une myriade de dents qui l'aide à se fixer sur les rochers. 

l'alose

les pibales (ou civelles)

alevins d'anguilles

Ces principales pêches, sans oublier celle de l'anguille, donnent lieu à des plats gastronomiques, dont le plus connu est "la lamproie à la bordelaise".

 
Les Carrelets

Disposés tout le long des deux rives de la Gironde, de nombreux pêcheurs y passent des moments privilégiés.

Les bateaux-libellules

Fixés à même la coque, de longs bras articulés soutiennent des ailes de mailles. Immergés en position de pêche, ils sont surtout destinés aux pibales (ou civelles)